Besoin d'aide ? Contactez-nous !

+33 (0)3 21 216 216 Formulaire de contact
Retour vers Actualites/Actualite-Developpement

Dans les carrières de Lumbres, la nature reprend ses droits.

Publié le 7 juin 2019

L’entreprise Eqiom a mis en place avec le conservatoire des espaces naturels des hauts de France un projet de valorisation de ses délaissés de carrière. En parallèle des zones d’extraction, les coteaux calcaires sont un écrin pour la vie sauvage désormais entretenu par des moutons.

Moutons boulonnais dans les carrières de Lumbres.
Par nature difficile à entretenir, les coteaux calcaires sont un milieu particulièrement adapté à la réintroduction du mouton boulonnais qui est une race en voie de disparition.

Dans le cadre du plan de gestion destiné à tirer le meilleur parti du site, un troupeau d’une cinquantaine de moutons boulonnais vient de rejoindre les prairies calcicoles. En charge de l’entretien des lieux, les ovins éviteront de voir cet habitat fragile recouvert par les broussailles. Sans pâturage, ces pelouses sont en effet vouées à disparaître avec toutes les espèces animales et végétales qui y trouvent refuge.

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, l’arrivée des moutons correspond également au lancement des rallyes nature organisés sur le site. Au cours d'une chasse au trésor, les écoliers des environs découvrant les richesses que renferment les carrières. Qui se doute en effet que les carrières cachées par la cimenterie se cachent des mares où se reproduisent des libellules ? Des prairies où les oiseaux trouvent tout ce dont ils ont besoin pour se nourrir à l’heure où la disparition des passereaux semble s'accélérer ? Cette initiative démontre une nouvelle fois qu’activité économique et préservation de l’environnement ne sont pas nécessairement contradictoires.

jean-Claude Leroy rencontre des enfants des écoles du secteur et les salariés de la cimenterie Eqiom.
« Ce type d’initiative permet aussi aux enfants du secteur de réaliser qu’une cimenterie, ce n’est pas qu’une cheminée qui fume. Ils découvrent ici les richesses naturelles insoupçonnées dont recèlent les carrières. Mais également les métiers et l’une des entreprises qui contribuent à l’économie locale. » Jean-Claude Leroy, Président du Département du Pas-de-Calais.