Baisse d'audition, malentendant ou sourd, appelez-nous via Acceo

Besoin d'aide ? Contactez-nous !

+33 (0)3 21 216 216 Formulaire de contact
Retour vers Documents-legaux/Appels-a-projets

Appels à projets Accompagnement Social Renforcé au Logement et Aide à la Médiation Locative Logement d'abord

Présentation des appels à projets

Le Département du Pas-de-Calais, soutenu par les EPCI du bassin minier, lance deux appels à candidature dans le cadre de la mise en œuvre accélérée du plan quinquennal pour le Logement d’abord. But de la démarche : accompagner les ménages afin de sécuriser l’accès direct au logement et/ou le maintien dans celui-ci, à travers 2 types d’accompagnements faisant chacun l’objet d’un appel à candidature :

  • l’Accompagnement Social Renforcé au Logement ;
  • l’Aide à la Médiation Locative Logement d’abord.

 

Le Département du Pas-de-Calais fait partie des 23 territoires lauréats pour une "mise en œuvre accélérée" du plan quinquennal pour le Logement d'Abord et la lutte contre le sans abrisme (2018-2022). Le projet est co-piloté avec les EPCI constitutives du bassin minier (CALL, CAHC et CABBALR).

 

Le Logement d'abord vise à orienter les personnes sans abri et mal logées directement vers un logement durable, avec un accompagnement pluridisciplinaire adapté à chaque parcours de vie.

 

Cette démarche vise également à prévenir les ruptures de parcours, en proposant notamment des solutions d’accompagnement pour les ménages menacés d’expulsion.

 

L'approche Logement d'abord implique d'opérer un véritable changement de paradigme dans les méthodes d'accompagnement et l'accès au logement. Pour ce faire, deux plateformes Logement d’abord ont été initiées en décembre 2018, l’une sur l’Artois, l’autre sur Lens-Hénin, et s’incarnent grâce à 2 coordinateurs "Logement d’abord" dont les principales missions sont de :

 

  • coordonner les moyens de l’accompagnement, qu’ils soient de droit commun ou spécifiques au Logement d’abord et les mobiliser au profit des besoins des ménages ;

 

  • activer la captation des logements publics ou privés.

 

Ainsi, deux accompagnements spécifiques sont expérimentés depuis décembre 2018 : l’Accompagnement Social Renforcé au Logement, destiné aux structures de types CHRS, et l’Aide à la Médiation Locative Logement d’abord, destinée aux organismes exerçant des mesures dans le cadre de l’Aide à la Médiation Locative au titre du FSL.

 

Ces deux accompagnements spécifiques sont le fruit d’un travail collaboratif avec le secteur associatif de l’hébergement et de l’insertion. Aussi, 3 types de public ont été identifiés pour bénéficier en priorité de ces mesures d’accompagnement spécifiques :

 

  • les familles monoparentales, sans domicile ou hébergées, notamment victimes de violences familiales ;
  • les jeunes de moins de 25 ans, et notamment ayant eu un parcours institutionnel ;
  • les personnes récemment expulsées ou menacées d’expulsion.

 

Le Département va disposer de moyens financiers de la Direction Interministérielle à l’Hébergement et à l’Accès au Logement pour les années 2019 et 2020, permettant notamment de développer ces solutions d’accompagnement sur les territoires du bassin minier.

 

Ainsi, le budget global alloué pour ces 2 appels à projet est de 515 000 euros, afin de financer 45 mesures d’accompagnement au titre de l’ASRL et 58 mesures au titre de l’AML Logement d’abord.

 

Les projets de candidature devront impérativement s’appuyer sur un partenariat local et pluriel, recouvrant les domaines suivants : accès aux droits, à la santé, vie quotidienne, insertion sociale et professionnelle, parentalité, etc.

 

 

Date limite de dépôt des projets : 6 septembre 2019